Pourquoi existe-il de tirelire cochon ?

Pourquoi existe-il de tirelire cochon ?

Lorsque le mot « tirelire » est évoqué, la première image qui vient à l’esprit est généralement celle d’un cochon avec une fente dans le dos. Si vous vous êtes toujours interrogé sur l’origine de cette forme pour cet accessoire, vous êtes au bon endroit.

Un symbole depuis le XVIIIe siècle 

Le cochon était un animal important au moyen-âge, et même après cette période de l’histoire. Les paysans qui en possédant pouvaient s’estimer heureux, car l’élevage de l’animal était très rentable. Le cochon étant omnivore, il était relativement facile à nourrir. En effet, il peut manger de tout, et surtout des restes, sans que le goût de la viande en soit affecté. En un mot, il s’agissait d’une excellente affaire. 

Cependant, même si les bénéfices générés par l’élevage de port étaient importants, il restait une petite contrainte. En effet, pour donner de la valeur au cochon, il fallait l’abattre et vendre sa viande. Il s’agissait donc d’un concept assez proche de l’utilisation de la tirelire design tel que vous la connaissez aujourd’hui. Pour acheter une tirelire cochon, rendez vous sur la boutique tirelire-peggybank.com.

Un jeu de mot ?

Avant d’évoquer la tirelire en forme de cochon, il convient de rappeler qu’il n’y avait encore aucune mention de cet accessoire au moyen-âge. En Angleterre, ceux qui avaient des pièces et des objets de valeurs les cachaient dans des pots faits en argile. Ce matériau qui était moins cher et plus accessible que le métal était appelé en anglais ‘’Pygg’’. L’évolution de la langue anglaise a changé l’orthographe du mot au point où il se confondait avec ‘’Pig’’, le mot pour désigner le cochon en anglais. C’est à partir de là que les artisans de l’époque auraient décidé de changer la forme des pots pour leur donner celle du cochon.  

La version chinoise du mythe 

En Chine, l’apparition de la tirelire cochon semble être antérieur au Moyen Âge. En effet, l’accessoire prend la forme de l’animal dès le 10e siècle. Le cochon a toujours été un véritable symbole d’abondance dans la culture chinoise. C’est la raison pour laquelle les artisans auraient choisi cette forme pour concevoir des récipients dans lesquels on pouvait garder des pièces de monnaie

Il semble également que la figure de la prospérité et de la richesse qui est attribuée au cochon soit présente ailleurs qu’en Angleterre et en Chine. En effet, une tirelire fut également retrouvée sur l’île de Java. Elle avait une forme qui ressemblait à s’y méprendre à un cochon et était faite de terre cuite. Cependant, il s’agissait plutôt d’une sorte de sanglier. Il n’y avait qu’une ressemblance, mais il est aussi possible que le symbole du cochon ait été traduit de la même manière dans plusieurs pays. 

La tirelire aujourd’hui 

La tirelire est définitivement l’un des objets qui aura réussi à traverser les siècles sans disparaître dans l’oubli. Il faut tout de même avouer qu’en raison de son utilité, ce scénario était peu probable. Aujourd’hui, la tirelire a évolué, tant au niveau de sa finition que des matériaux utilisés pour sa conception. Son utilisation s’est également diversifiée, puisque l’accessoire sert aussi d’objet de décoration.

Quant à la forme, celle du cochon s’est imposée comme un indétrônable classique. Toutefois, la variété a réussi à s’installer puisque les configurations de la tirelire essaient désormais de s’éloigner du cochon. 

Ainsi, il existe aujourd’hui, des accessoires avec d’autres formes d’animaux tels que l’éléphant, le chien ou le chat, la tirelire licorne, etc.